Anthropocène, ou Capitalocène ?

That is the Question!

Séminaire Politiques des sciences
Séance du 7 janvier 2016
avec Christophe Bonneuil, Armel Campagne, Anselm Jappe.

"Nous sommes entrés dans l’Anthropocène , nous sommes responsables d’un dérèglement climatique accéléré, d’une extinction massive des espèces et d’une destruction des environnements considérable, cela ne fait désormais plus de doute sérieux. Mais peut-on pour autant incriminer un Anthropos indifférencié, anhistorique, et en appeler à un « bon Anthropocène » techno-scientifique piloté en mode « business-as-usual » ? Et s’il s’agissait plutôt, comme l’affirment Jason Moore, John Bellamy Foster et des auteurs issus du courant dit de « critique de la valeur », d’un Capitalocène, d’une dynamique socio-historiquement spécifique aux conséquences climatiques et environnementales également spécifiques ?'" Anselm Jappe


en audio  L'intervention d'Anselm Jappe >> là


publié par Carole