Eloge de la tondeuse à gazon manuelle

"Ma tondeuse manuelle tond pas ma pelouse!"

Mais oui bien sûr.

Trop souvent, les propriétaires de tondeuse manuelle ( tondeuse hélicoïdale, tondeuse à main, tondeuse mécanique…) se débarrassent de leur machine, ou l'abandonnent, car, selon eux, elle serait incapable de couper leur gazon.
Pfu.
Erreur!
Quasiment à chaque fois c'est parcequ'elle est pô bien réglée…

Pourtant, ils ont entre leurs mains, sans l'savoir, un bijou technologique, une horloge jardinière, d'une simplicité élémentaire, à l'efficacité rrrredoutable !

C'est pas par hazard si la tonte avec lame hélicoïdale est utilisée pour les gazons de tennis et les green de golf.
Avec votre tondeuse manuelle bien réglée, vous pourrez enfin prétendre au "perfect lawn", comme disent les glouches.

un canadien en pleine action dans le saskatchewan

Explorons maintenant le fonctionnement de cette machine de rêve.

Le génial principe de cette tondeuse consiste en une partie rotative avec ses lames "hélicoïdales" qui viennent frotter leur tranches à une contre-lame, un peu comme un ciseau.
Et un ciseau dont les deux lames ne sont pas bien sérées l'une contre l'autre, et ba ça coupe que dalle.

En prime, miracle de la technologie, la contre lame, en se frottant aux lames rotatives, s'auto affute constamment!

Ok super c'est bien joli tout ça mais comment ça se régle ce chouperbe engin du futur?
Rien de plou simple ! :
Il y a deux mollettes (ou 2 vis, et parfois 4) de chaque côté de la tondeuse.

>> vu du dessus
réglage tondeuse mécanique - mollettes

Suffit de serrer, afin que les pales rotatives touchent la lame fixe, sur toute sa longueur...

>> vue du dessous


Quand c'est bien réglé (serrez pas trop non plus), elle coupe, comme un ciseau, net, sans bavures !
Certe, la tondeuse est alors un peu plus dure à pousser, du fait du frottement, elle fait aussi plus de bruit "shlack-shlack-shlack-…..".
D'ailleurs ce sont sans doute ces deux effets (signes du bon fonctionnement de votre bécane) qui poussent l'utilisateur non averti à desserrer, à tord, la contre lame.

À l'usage, il arrive qu'un bout de bois, un caillou, ou une grosse tige sèche et roide vienne coincer votre merveilleuse mécanique (ce qui peut en agacer plus d'un), pas de soucis, suffit de faire tourner dans le sens inverse de rotation les lames avec votre pied (si possible muni d'une chaussure),

Hop! L'intru coinçant s'en retrouve éjecté aussi sec.
La même technique du pied peut s'avérer aussi utile si la tondeuse est un peu gripée, après un long hiver au rencart par exemple.

En plus, c'est le genre d'objet que beaucoup veulent essayer.
Alors, quand ya du monde dans l'secteur, passez en un p'tit coup l'air de rien, puis laissez votre engin trainer sur la pelouse, bien souvent on se bouscule pour s'en servir.

Et la liste de ses qualités peut s'allonger à loisir :
point de pollution, pas de carburant à aller chercher, prix de revient modique, démarrage instantané, faible encombrement, entretien inexistant, mulshing automatique, radiation free, CO2 free, activité sportive gratos, café, allume cigare, etc.

Aux jardins de Repainville, on (...surtout le pti manu...) tond une surface de plusieurs milliers de mètres carrés sans problèmes, faut bien sûr répéter régulièrement l'opération, car la tondeuse manuelle rechigne a tailler les hautes herbes et autres fourrages, ou sinon faut sortir la faux (encore une merveille technologique).

Enfin, d'expérience, moins il y a de plastique sur ces tondeuses, mieux elles tondent, et plus elles durent, comme cette bonne vieille "sterling clipper 2" qu'on voit plus haut à l'ouvrage, consciencieusement propulsée, non sans fougue, par un canadien venu des steppes du Saskatchewan pour nous en faire la démonstration.

 


Des lapins bouffent tout dans mon jardin?

Dans nos contrées urbaines ou periUrbaines qui ont échappé au béton, l'écopaturage, c'est super tendance.
Ok! mais ya des limites à pas dépasser!

Sur le site de Repainville, on a des dizaines, voire des centaines de lapins
Les enfants les trouvent super mignons (sauf quand ils ont la mixomatose), mais, évidemment, ça a de grosses répercutions sur nos plantes, et en particulier sur nos légumes.
On sème, on plante, pleins de confiance en notre terre nourricière... sauf qu'il ya une horde, là, tout prêt, terrée dans les talus, qui, dès qu'on a le dos tourné, se nourri.
Avec quoi? non non pas avec les beaux pissenlits juste à côté, ou simplement de la bonne herbe? non plus...
Les lapins, ce sont des fines bouches! Et eux aussi ils veulent des bon légumes, et au printemps, les jeunes pousses, c'est extra bon!

Alors, pour remédier à ces écatombes de carottes, oignons, haricots, salades, radis... on a essayé toute sortes de tactiques, glanées ça et là:
Les cheveux humains (récupérés chez un coiffeur)? Pas de résultat satisfaisants...
Le lait? pas plus.
La radio en permanence (de préférence france culture)? Efficacité pas clairement vérifiée, mais peut être.
Le grillage? ah là oui, mais, attention, il y a des lapins sauteurs, et même grimpeurs, alors le grillage c'est 1m de haut, sinon vous aurez passé du temps et dépensé de l'argent pour rien. Et attention à la taille des mailles, car un lapineau, c'est pas gros!

Après, grillager son jardin, c'est pas forcément très accueillant.
A l'usage, on a remarqué que ces sauvages ne mangeaient pas certaines plantes qu'on cultive, qu'il n'est donc pas necessaire de protéger. En voici une liste non exhaustive:
- Tomates
- Courges
- Fèves
- Patates
- Artichauts
- Ocas du Pérou

Il y a aussi la technique du mélange: des pieds de haricots n'ont aucune chance de résister à la pression lapinesque, mais s'ils sont étroitement mélangés, par exemple, à de la bourrache (qu'ils n'apprécient apparemment point du tout) ces clampins à longues oreilles ne les ravagerons plus.

N'hésitez pas à nous envoyer vos conseils aussi!


BD : Sirou déboule à ReapingTown!

SIROU Dessinateur du Hav', a concocté cette petite BD après son passage à la Fête Bouillons - Alternatiba - APSNR en septembre dernier, suite à l'expultion de l'asso des Bouillons de la ferme à Mont Saint Aignan, magouillée par les Mulliez (Auchan)-Mégard avec à la baguette le Préfet aux ordres...

pleins d'autres BDs et autres images par SIROU sur le blog au copaing Havrais là:
>> les Aventures de le Carnet





Copyright SIROU !